Menu

Jehanne Henin Traductrice littéraire

Traduction cherche éditeur – « Na osami blizu mora » de Zoran Ferić

, 25 septembre 2019

Na osami blizu mora - Zoran Ferić

« Na osami blizu mora » de Zoran Ferić

ISBN 978-953-304-753-9
VBZ 2015 (Croatie)

Quatre ans après le succès littéraire de Kalendar Maya (« Le calendrier maya »), Zoran Ferić revient avec un nouveau roman qui parle des relations hommes-femmes et de leurs péripéties. À la différence que cette fois, l’auteur ne suit pas ses personnages tout au long de leur vie, mais les saisit aux moments clés où cette vie commence à se former ou à dévier. Le portrait est fragmenté, mais le roman est complet et abouti.

Le roman de Ferić est une nouvelle fois situé sur l’île de Rab (mais l’auteur suit ses personnages jusque dans le comté de Makueni au Kenya, ou encore à Battle Creek, Cracovie, Graz, Zagreb et Rijeka), où nous découvrons le destin de plusieurs « goélands » locaux et de quelques « filles du coin », de leurs premiers émois amoureux à ces moments las et résignés où l’on commence à faire le bilan de sa vie. Luka, Boris, Gavran, Škembo, Lena et Alka sont les principaux protagonistes, mais leurs histoires télescopent celles de nombreuses étrangères : Constanze, Gaby, Ulrike, Dagmar, Marie…

De l’amour, du sexe et une myriade de ces situations cocasses et grotesques dont Ferić a le secret, mais aussi de la tristesse, de la mélancolie et cette révolte constante contre la vie qui parvient toujours à se jouer de nous d’une manière ou d’une autre, tout cela porté par l’une des plumes les plus authentiques de la littérature croate moderne.
Moderna Vremena

***

Dans son roman « Na osami blizu mora » (littéralement « Au calme près de la mer »), Zoran Ferić s’intéresse à un phénomène emblématique de la Dalmatie des années 70-80 : le « galebarenje« , autrement dit l’art de séduire le plus d’étrangères possibles durant l’été. Les jeunes hommes qui pratiquent cette activité sont appelés des « goélands », ou « galebovi » en croate. Mais la vie d’un goéland n’est pas toujours facile. Pour une conquête, combien de déconvenues et de désillusions ? C’est cet envers du décor, ce qui se cache derrière le mythe, que Ferić nous propose de découvrir.

Les neuf chapitres qui composent ce roman décrivent chacun l’un des personnages principaux à une étape charnière de sa vie. Aussi, s’ils sont reliés entre eux et forment à ce titre un roman à part entière, les différents chapitres peuvent également être lus séparément, un peu comme des nouvelles.

Les droits de traduction ont déjà été vendus en Allemagne et en Serbie.

 

Bientôt le premier chapitre en français !

 

Vous êtes éditeur et ce roman vous intéresse ?

Les droits de traduction pour le français sont toujours libres (pour l’instant !)

Contactez-moi et je me ferai un plaisir de vous envoyer le dossier que j’ai préparé, comprenant toutes les informations nécessaires sur le livre, l’auteur et moi-même, ainsi que d’autres extraits traduits en français.

Voir les derniers articles

Laissez votre commentaire

Vous aimerez également…