Menu

Jehanne Henin Traductrice littéraire

Mes objectifs lecture pour 2018

, 8 janvier 2018

Lecture 2018

Comme toujours début janvier, il est de coutume de se demander les uns les autres quelles sont nos « bonnes résolutions » pour l’année nouvelle. Certains se disent déterminés à arrêter de fumer, à boire moins, à se remettre au sport, à perdre du poids ou encore à apprendre le japonais. Malheureusement, « résolution » rime souvent avec « rapide dissolution » (ou « évaporation », ou « décomposition », ou « désintégration »… à vous de voir). Les résolutions, ce sont ces changements radicaux qu’on a jamais réussi à ne fut-ce qu’entamer mais qu’on espère cette fois pouvoir réaliser du jour au lendemain sous prétexte que le dernier chiffre de l’année a changé. Le problème avec cette vision des choses, c’est que si tu craques un jour, c’est foutu ! Faut attendre l’année prochaine pour retenter le coup. C’est pourquoi, personnellement, je préfère parler d’objectifs. Des habitudes que tu essaies de prendre (ou de perdre ou de modifier), qui s’ancrent un peu plus chaque jour, mais où tu ne dois pas recommencer à zéro si, par malheur, tu as un jour sans. Au final, c’est peut-être juste une question de terminologie, mais je pense que ça peut sérieusement jouer sur le mental (et, par conséquent, sur tes chances de réussite).

LectureEt donc, j’ai effectivement profité du passage à l’an neuf pour réexaminer mes objectifs et les coucher par écrit (je me suis dit que ça pouvait être utile, non seulement pour pouvoir me les remémorer facilement, mais surtout pour ne pas les laisser se perdre dans la foules d’idées plus ou moins saugrenues qui occupent les méandres de mon cerveau).

Au-delà des objectifs santé et développement personnel que je vais vous épargner, j’ai un nouveau projet professionnel qui va me demander une très bonne connaissance de l’actualité littéraire. Il est donc crucial pour la réussite de ce nouveau projet que je parvienne à dégager plus de temps pour la lecture. J’ai réfléchi à plusieurs techniques, mais si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à les partager en commentaires.

1. Déconnecter

Il ne m’a évidemment fallu longtemps pour mettre le doigt sur cette sale habitude qui me bouffe tout mon temps libre le soir et qui sape ma productivité la journée, cette activité chronophage et inutile par excellence, bref j’ai nommé : Facebook. Du moment où je me lève à celui où j’éteins les lumières, la consultation du « fil d’actu » est devenue une sorte de réflexe inconscient. J’ai décidé que cette période était révolue ! Désormais, au lieu de passer ma soirée sur Facebook à voir et revoir les mêmes infos, je la passerai le nez dans un bouquin à vivre des aventures incroyables. Bien sûr, le sevrage est un processus long et douloureux, et il me sera sans doute impossible de résister à l’appel de la notification (je sais, je pourrais les supprimer, mais je suis faible, que voulez-vous). Cependant, il me suffit de garder mon téléphone quelques heures à distance pour éviter la tentation.

2. Me lever plus tôt le matin

Pour ce qui est du développement personnel (oui, je sais, désolée, j’avais dit que j’allais vous épargner, mais en fait non), je me suis notamment fixé l’objectif d’adopter le Miracle Morning, ce rituel matinal qui devrait me permettre, entre tout un tas d’autres choses, de petit-déjeuner convenablement au lieu d’avaler des cochonneries une fois sur mon portable. Mais que vais-je faire pendant ce temps ? Observer attentivement les détails du mur de ma cuisine ? Il est blanc, j’aurai rapidement fait le tour. M’entraîner à la pleine conscience en me concentrant sur le ressenti que me procure la nourriture dans ma bouche ? Mon nouveau rituel prévoit déjà 10 minutes de méditation au réveil, on ne va pas exagérer. Bon ben, je vais aller sur Facebook alors… Sauf que cf. point 1 ! Je vais donc profiter de ces 15 petites minutes au calme pour avancer dans ma lecture du moment !

3. M’accorder des pauses dans la journée

Puisque j’ai le temps d’aller sur Facebook durant ma journée de travail, je trouverai bien le temps de faire une petite pause de temps en temps. D’ailleurs, c’est comme pour les longs trajets en voiture : les experts recommandent une pause toutes les deux heures. Je serai certainement plus productive après 30 minutes de lecture qu’après des micro-pauses toutes les 10 minutes pour aller voir qui a liké ma nouvelle photo de profil. Ou en tout cas, ça ne pourra pas être pire.

4. Toujours emporter un livre avec moiLecture

Dorénavant, j’essaierai d’avoir toujours un livre ou ma liseuse dans mon sac pour occuper les éventuels temps morts. Vous savez, ces quelques minutes entre deux rendez-vous ou dans une salle d’attente ou dans les transports en commun ou chez le coiffeur, etc. Autant mettre ce temps à profit.

5. Me challenger

Pour terminer de me motiver, je me suis inscrite à 5 challenges sur Livr’Addict (soit 3 de plus que l’année passée).

  • Le défi des 4 as : toujours super motivant, car si on lâche, c’est toute l’équipe qui en pâtit !
  • Je lis en VO : défi que j’ai lamentablement loupé en 2017 (0/5 livres lus), je ne peux donc que m’améliorer !
  • 25 romans en 2018 : à raison de 2 livres par mois, y a moyen !
  • En 2018, je compte mes pages : par mesure de sécurité, j’ai choisi la catégorie Lecteur novice (de 5 001 pages à 10 000 pages)
  • Les littératures slaves : puisque j’ai accumulé pas mal de romans croates (en français et en VO) et qu’ils ne sont, en principe, pas là uniquement pour décorer.

Je participe aussi au Reading Fit Challenge, un challenge imaginé par Manon du blog Vibration Littéraire pour nous aider à acquérir de bonnes habitudes lecture.

Et vous ? Quels objectifs lecture vous-êtes vous fixés ?

 

Voir les derniers articles

Commentaires

Avatar de Hauwel Celine
Hauwel Celine
8 janvier 2018

Hello! Alors, pour ma part, voici mes objectifs de lecture en 2018:
1) Mettre au moins une fois les pieds à la bibliothèque de ma commune où je vis depuis déjà 2 ans! (Je viens seulement de prendre connaissaissance de sa localisation!)
2) Lire AU MOINS 15 livres en 2018. J’en ai lu 12 en 2017. Mon objectif est SMART et donc « atteignable » ;-)
3) Lire un ou deux articles (pour moi, mon plaisir, pas pour le boulot) par jour. Je viens d’en lire un :-)
4) Élargir mon champ d’auteur.e.s. Essayer de nouvelles choses.
5) Lire un peu d’un ebook sur mon smartphone pendant midi ou toute autre pause pendant la journée.

Merci pour ce chouette article!

Réponses

Avatar de Jehanne Henin
Jehanne Henin
8 janvier 2018

Merci Céline ! Ces objectifs me paraissent tout à fait SMART, en effet ;-)
Tu arrives à lire sur ton smartphone, toi ? J'y ai déjà pensé (au moins lui, je suis sûre de toujours l'avoir avec moi), mais je crains que l'écran ne soit trop petit pour permettre une lecture agréable.
Pour ce qui est de la découverte de nouveaux auteurs, je pourrai peut-être t'inspirer, qui sait ? ;-)

Avatar de Kristina
Kristina
9 janvier 2018

Super objectifs, Jehanne! C'est très inspirant!
Pour ma part, je compte lire 1h30 par jour, morcelé en 3 fois 30 min matin, midi et soir (en remplacement, comme toi, du temps inutilement passé sur les réseaux sociaux), un livre de développement perso, un livre en français et un en VO.
C'est ambitieux mais ça reste SMART à mes yeux ;-)

Réponses

Avatar de Jehanne Henin
Jehanne Henin
9 janvier 2018

Waw Kristina, c'est effectivement très ambitieux, surtout quand on connaît ta vie déjà super remplie de maman et multi-entrepreneure hyperactive ! Je suis cependant heureuse que tu aies décidé de trouver du temps pour lire et si j'ai contribué un tant soit peu à t'inspirer, tu m'en vois vraiment ravie !

Laissez votre commentaire

Vous aimerez également…