Menu

Jehanne Henin Traductrice littéraire

La Prime – Une aventure de Stéphanie Plum #1

, 28 novembre 2017

La Prime

Chronique

La prime
[One for the Money]
De Janet Evanovich
Traduit de l’anglais par Philippe Loubat-Delranc

La quatrième :

Depuis qu’elle n’a plus de boulot, Stéphanie Plum est ouverte à toutes les propositions pour faire passer son compte en banque du rouge cramoisi au rose bonbon. Et ça tombe bien : son cousin Vinnie lui propose un job, et pas n’importe lequel… chasseuse de primes ! Sa première mission : retrouver un certain Joe Morelli, un ex-flic dont le nom lui dit vaguement quelque chose…

Ma chronique :

Voilà seulement que je trouve le temps de chroniquer ce livre que j’ai pourtant lu en septembre. Je ne me rappelle plus trop par quel biais j’avais entendu parler des aventures de Stéphanie Plum, qui ne sont pourtant pas des plus récentes, mais les couvertures colorées et l’originalité des titres des différents volumes (Six appeal, Comme onze comprend, Une affaire treize explosive, Retour à la quinze départ,…) avaient vite fait de me conquérir.

C’est donc avec une certaine curiosité que j’avais entamé la lecture de ce premier tome, et ce sans savoir qu’il avait aussi fait l’objet d’une adaptation au cinéma avec Katherine Heigl (« Recherche Bad Boys désespérément », pour ceux que cela intéresserait).

Et franchement, j’ai adoré. Le personnage de Stéphanie est juste génial. Gaffeuse qui s’assume, elle a une manière bien à elle de se sortir de toute situation embarrassante avec charme et répartie. L’intrigue policière n’est pas ce que je retiendrai de ce livre (à vrai dire, deux mois après la lecture, je ne m’en rappelle déjà plus), mais elle ne m’a pas semblé médiocre non plus. Cette ex-acheteuse en lingerie qui se reconvertit en chasseuse de primes pour payer ses dettes et remplir son frigo ne fait peur à personne, et surtout pas aux criminels qu’elle poursuit, mais pourtant, sa hargne et, disons-le franchement, son insouciance lui permettront de démêler le vrai du faux et de parvenir à ses fins (qui ne seront pas forcément celles qu’elle pensait au début).

J’ai particulièrement aimé l’humour des dialogues, le ton sarcastique de l’héroïne, les personnages secondaires hauts en couleur eux aussi et le côté girly. Je ne suis pas certaine de lire toute la série (24 tomes pour l’instant, dont 18 traduits en français), mais le tome 2 est d’ores et déjà dans ma wish list.

Les infos :

Éditeur : Pocket
Genre : Policier
Date de parution : 06-06-2013
Pays d’origine : États-Unis
Nombre de pages : 319
L’acheter sur Amazon

L’auteure :
Américaine, Janet Evanovich est originaire du New Jersey. Au terme de quatre années d’études en arts plastiques, elle renonce à la peinture et commence à écrire, tout en travaillant comme secrétaire intérimaire. En 1996, elle publie son premier roman policier, La prime, qui est immédiatement salué par la critique et plébiscité par le public. On retrouve son personnage de chasseuse de primes, Stephanie Plum, dans une série composée à l’heure actuelle de 24 romans. Traduite en une douzaine de langues, la série connaît un succès mondial.

Le traducteur :
Philippe Loubat-Delranc traduit de l’anglais américain et se spécialise dans le polar depuis près de 30 ans. En plus des neuf premiers tomes des aventures de Stéphanie Plum, il a également traduit la plupart des romans de Thomas H. Cook pour les éditions Le Seuil.

Voir les derniers articles

Laissez votre commentaire

Vous aimerez également…