Menu

Jehanne Henin Traductrice littéraire

Je peux très bien me passer de toi

, 9 août 2017

Je peux très bien me passer de toi Marie Vareille

Chronique

Je peux très bien me passer de toi
De Marie Vareille

La quatrième : 

Chloé et Constance sont bonnes copines, bien qu’elles n’aient en commun que leurs vies sentimentales catastrophiques. Un soir, les deux jeunes femmes décident de prendre leur vie en main en concluant un pacte. Chloé, séductrice dans l’âme et Parisienne jusqu’au bout des ongles, devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme pendant six mois. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu. Des vignobles du Sauternais à Londres en passant par Paris, cet étrange pacte entraînera les deux amies bien plus loin que prévu…

Ma chronique :

Ce roman, ça faisait longtemps que j’en entendais parler, et toujours en des termes très élogieux. Marie Vareille semblait faire l’unanimité. À tel point qu’avant même d’avoir lu « Je peux très bien me passer de toi », je m’étais empressée d’acheter son roman précédent « Ma vie, mon ex et autres calamités ». Et je ne le regrette pas, car j’ai lu « Je peux très bien me passer de toi » en un week-end (et vous savez que ça ne m’arrive pas souvent…).

Chloé est une fille un peu délurée, embourbée dans une histoire toxique avec son ex, qui est aussi son patron et qui se trouve surtout sur le point de se marier. Constance, en revanche, est timide, peu sûre d’elle et perd tous ses moyens dès qu’elle se retrouve face à un homme. Fan de Jane Austen, elle attend en vain son Marc Darcy. La troisième de la bande, Charlotte, est la seule à qui tout semble sourire : mariée à un homme qui l’adore, elle porte leur deuxième enfant. Alors que leur vie semble de plus en plus leur échapper, Chloé et Constance concluent un pacte : la première doit s’installer en pleine campagne bordelaise, non seulement pour s’éloigner de son ex si tentant, mais surtout pour y entamer l’écriture de son premier roman, un projet qui lui tient à coeur depuis longtemps. Constance, quant à elle, doit sortir du No Sex Land et décide de s’inscrire à des cours de séduction en vue de retrouver confiance en sa féminité.

Deux femmes, deux caractères totalement opposés, deux histoires qui se déroulent en parallèle et que nous suivons en alternance d’un chapitre à l’autre. Il me semble que les chapitres de Constance (qui sont rédigés sous la forme d’un journal à la Bridget Jones) sont plus courts que ceux de Chloé, mais dans le fond, cela n’a rien d’étonnant, car je trouve l’histoire de Chloé plus riche en rebondissements et je dois avouer que c’est aussi pour la retrouver plus vite que je lisais avec tant d’ardeur les pages de Constance. Non pas que l’histoire de Constance soit inintéressante, mais tout simplement, celle de Chloé m’a semblé plus palpitante.

Marie Vareille est fan de chick-lit (c’est d’ailleurs le nom de son blog, cf. le lien plus bas) et ça se voit. Elle maîtrise parfaitement les codes du genre. Humour, suspens, romantisme, malentendus, conflits, tout y est ! Les personnages sont attachants et il y en a forcément un dans lequel chacun(e) pourra s’identifier. Bien sûr, on devine rapidement comment ça va se terminer. Toujours est-il qu’on tourne avidement les pages, sans plus pouvoir s’arrêter, pour savoir QUAND et COMMENT ça va se passer.

Autant dire que ce roman m’a beaucoup plu et que je le recommande vivement à toutes celles (tous ceux ?) qui aiment ce genre d’histoires.

(Petite question : je suis la seule à avoir la chanson de la Mano Negra en tête depuis 3 minutes ?)

Les infos :

Éditeur : Charleston
Genre : Chick-lit française
Date de parution : 01-06-2015
Pays d’origine : France
Nombre de pages : 339

L’auteure :

Marie Vareille est romancière et blogueuse à Paris. Diplômée de l’ESCP-Europe et de l’Université de Cornell aux États-Unis, elle travaille actuellement en tant que Community Manager pour une start-up française. Depuis toujours, ses deux grandes passions sont les livres et les voyages. Elle a notamment parcouru l’Asie, l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud en sac à dos. Fan de chick-lit et de comédies romantiques, elle partage ses coups de coeur littéraires sur son blog http://sissidebeauregard.com.
Son premier roman, « Ma vie, mon ex et autres calamités », est sorti en juin 2014 chez City Éditions.

Produits disponibles sur Amazon.fr

Voir les derniers articles

Laissez votre commentaire

Vous aimerez également…